Office de Tourisme de la Vallée du Golo

I Fochi raviveront la mémoire de Pasquale Paoli

Presses - //

Voir sur google Map

Corse matin : Jeudi 19 mai

I Fochi raviveront la mémoire de Pasquale Paoli samedi

Comme chaque année depuis dix ans, la place du couvent de Morosaglia accueillera I Fochi Paoli, samedi.

Au départ, il y a une envie, celle de faire revivre une tradition. De redonner vie à cette histoire qui veut que les Corses aient allumé des feux en attendant le retour des cendres de Pasquale Paoli, en septembre 1889. Il y a dix ans, François Luciani et Hector Mariani ont créé l'association I Fochi Paoli dans leur village de Morosaglia, celui qui a vu naître U babbu di a patria. Samedi, les Merusaglinchi fêteront donc un joli anniversaire.

Depuis dix ans, le succès de cette manifestation qui ne ressemble pas aux autres se poursuit, grâce à l'investissement personnel des uns et des autres, et notamment des bénévoles, "une vingtaine de personnes, dont la moitié constitue un noyau dur, toujours présent".

Et comme il y a toujours besoin de plus de monde, l'association a fait appel aux jeunes du village, en particulier aux organisateurs de la course A paolina. "Ils viennent nous aider, et en échange, on leur donne un coup de main quand ils en ont besoin aussi.

Sans ces aides bienvenues, difficile de continuer. Comme il serait compliqué pour l'association de fonctionner sans les dons des villageois, qui constituent l'unique trésorerie dont disposent les organisateurs, "et qui nous permet d'acheter quelques petites choses, notamment pour le repas. Ce qui nous distingue sans doute le plus d'autres manifestations, c'est que nous fonctionnons sans aucune subvention. Tout se fait gratuitement. Les artistes viennent sans prendre de cachet, amène un petit quelque chose préparé à la maison, on nous offre du vin, de la charcuterie... Cela aurait sans doute paraitre utopique au départ, mais finalement I Fochi Paoli se sont installés et tiendront tant que cet esprit de partage sourit Claude Bensimon, qui a repris les rênes de l'association après le décès de François Luciani il y a quatre ans.

Cette année, comme toujours l’abbé Mondoloni officiera à Saint-François pour une messe in Lingua corsa, chantée par le groupe Madricale. Puis viendra le temps des concerts avec Arapà et Antoine Ciosi, « qui a préparé des textes et des chants en rapport avec des poètes originaires de Morosaglia, comme Ignaziu Colombani. Et il y aura aussi d'autres surprises, avec des  invités dont on ne dévoile pas les noms pour l'instant", glisse l’organisateur.

Et petite nouveauté, après le défilé des Naziunali, le feu et le repas, le groupe Diana di l'Alba sera en concert, tandis qu'une tablée sera réservée, elle, au chjam’è rispondi.

De quoi partager une belle journée.

Les bas-reliefs de la statue du Babbu e. inaugurés pour la Saint-Pascal

Le programme

Pour cette 10 ème édition, rendez-vous samedi à partir de 15 heures pour une messe en langue corse, chantée par le groupe Madricale au couvent de Morosaglia. A 16 heures, concert du groupe Arapà, puis Antoine Ciosi rendra hommage au poète Ignaziu Colombani. À 19 heures, hommage à Pasquale Paoli avec la confrérie Santa Croce d'u Quercitellu et représentation historique avec les Naziunali. À partir de 20 heures, bûcher et repas sur la place du couvent, avant le concert de Diana di l'Alba, à 21h30.



Presses

Mentions légales | Plan du site | © 2017 - Tous droits réservés

Conception Agence RSK & Agence Addicte